×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 579

Identifier la présence des mérules

Profil de l'intervenant

Le diagnostic de présence de mérules passe par l'intervention d'un professionnel habilité. Il possède en effet des connaissances spécifiques dans différents domaines des sciences de la vie. Celles-ci assorties de compétences techniques pointues lui permettent d'identifier avec certitude la nature de l'agent qui cause la dégradation des structures. Elles peuvent d'ailleurs être visibles directement ou nécessiter des sondages mécaniques. Quelques références peuvent aider dans le choix du professionnel à solliciter. Celui-ci, à titre individuel ou collectif, travaille selon la norme en vigueur en France portant sur le constat de l'état parasitaire. Elle intervient que l'on soit dans le domaine des immeubles non bâtis ou bâtis. Une formation ciblée sur les champignons constitue un grand atout qui assure au client un diagnostic dans les règles.

Circonstances du diagnostic

La nécessité d'établir un diagnostic d'infestation par la mérule se pose chaque fois que l'on note des modifications de ses bois et boiseries situés dans des endroits à risque. Les caves mal aérées ou les immeubles mal entretenus sont les milieux de prédilection du champignon. Sa présence est d'autant plus à redouter si les menuiseries extérieures apparaissent fuyardes. Même si l'ossature en bois a atteint un certain seuil de porosité, il est toujours temps de solliciter les services compétents. Il faut savoir que la mérule peut aussi frapper de manière fruste, rendant le diagnostic plus laborieux. C'est notamment le cas quand le champignon arrive à se nicher dans la maçonnerie. Il est utile de savoir qu'il n'y a plus lieu de délimiter des zones géographiques à risque. Dès que ses conditions de vie sont remplies, la mérule peut se développer n'importe où. Les dégâts constituent des pistes permettant d'identifier rapidement l'agent et solliciter son identification. La dégradation de la cellulose entraîne le morcellement du bois après effritement. La teinte vire à des tons brunâtres. Sur les bois peints, des craquelures survenant après des boursouflures plaident en faveur d'une présence de mérule.

Le diagnostic de l'expert

Le professionnel dépêché sur un site va procéder en quelques étapes au diagnostic de la présence de mérule. Une observation directe des surfaces telles que planchers, sols et cloisons précède toute chose. Le sondage des boiseries et des bois permet d'identifier des dégâts patents non visibles en surface. Le constat d'une pourriture cubique est un indice dénonçant cet agent. Perte de résistance mécanique, effritement en petits cubes plus ou moins réguliers et clivage en trois plans sont les caractéristiques de cette dégradation. Le diagnostic pose également les autres possibilités d'infestation. Des investigations poussées sont généralement faites à des endroits comme les parquets sous revêtement ou les caves fermées. Ces examens n'ont d'autre but que de détecter avec certitude la présence de la mérule. Aucune recommandation n'est émise à ce stade. Un autre expert devra s'occuper de cet aspect pour respecter les normes en vigueur.

Si vous souhaitez en savoir plus, n'hésitez pas à nous faire une demande par devis